interviews croquettes·Non classé

Interview croquette de Anne-Marie Desplat-Duc

 

Maya et Catya ( M et C ) :  Pourquoi avoir choisi comme personnages principales Mademoiselle et la Duchesse de Cheuvreuse ?
Anne-Marie Desplat-Duc ( A. D. ) : Les fans des « Colombes du Roi-Soleil » m’ont souvent demandé si les colombes avaient vraiment existé. Lorsque je leur répondais qu’il s’agissait de personnages imaginaires, je sentais qu’elles étaient un peu déçues. Alors, j’ai cherché dans mon énorme documentation des demoiselles qui avaient eu des destinées hors du commun. Mademoiselle de Montpensier a écrit ses mémoires et elles étaient si riches en évènements que j’ai décidé de commencer par elle. Il se trouve que dans ses mémoires, elle parle de la duchesse de Chevreuse et de plusieurs autres dames qui, toutes, ont été mêlées à la Fronde. Ma deuxième héroïne est donc Marie-Aimée de Rohan, duchesse de Chevreuse.
M et C : Comment avez-vous effectué les recherches documentaires nécessaires à l’écriture de ces romans ? 
A. D. : Comme le XVIIe siècle me passionne, j’achète tout ce que je trouve sur ce siècle… et il y a vraiment énormément de livres sur ce sujet. De nombreux personnages ont écrits leurs mémoires, d’autres ont publié leurs lettres. J’ai donc beaucoup lu. J’ai fait le tri, j’ai recoupé toutes les informations. Ensuite, j’ai imaginé les sentiments de mes héroïnes, les dialogues… en essayant d’être le plus proche de la vérité. 
 M et C : Combien de temps avez-vous pris à écrire de ces deux tomes ?
A. D. : J’ai mis environ 6 mois pour chacun des tomes. Je retravaille beaucoup mes textes, je les relis de nombreuses fois et je modifie beaucoup… jusqu’au jour où le texte doit partir à l’imprimerie.
M et C : Quelle a été votre partie favorite à écrire ? Pourquoi ?
A. D. :Je n’ai pas vraiment de partie favorite. L’écriture de tout le roman est passionnante. Mais lorsqu’après plusieurs mois de travail, je peux écrire le mot « fin », il y a un grand soulagement ! Parce que lorsque je commence un roman, j’ai toujours des moments d’angoisse en me demandant si je vais réussir à aller jusqu’au bout !
M et C :Portiez-vous une affection particulière à l’histoire de France lorsque vous étiez plus jeune ?
A. D. : Je dois avouer que jusqu’en classe de 3eme, je n’avais aucune attirance pour l’histoire. Apprendre des dates de batailles, de traités de paix ou de déclaration de guerre m’ennuyait. Et puis, en classe de 3eme, notre professeur nous a « raconté l’histoire » comme s’il s’agissait d’un roman d’aventures… avec des trahisons, des histoires d’amour, des complots… Alors là, j’attendais le cour d’histoire avec impatience et j’ai commencé à dévorer les romans historiques.
M et C : Quel est votre genre de lecture préféré ? Quelles sont vos lectures préférées ?
A. D. : Vous l’avez deviné ! J’adore lire les biographies, les mémoires, les lettres de personnages historiques. Des histoires vraies en quelque sorte ! Et, pour changer, je lis des romans historiques !
 M et C : Avez-vous des projets en cours en ce moment ?
A. D : .Par chance, en ce moment, j’ai PLEIN DE PROJETS !
– Tout d’abord, le tome 3 de ma série « Duchesses rebelles » va enfin être publié par Flammarion, probablement en avril ou mai 2019. Mais pour l’instant, le titre définitif n’a pas été choisi. Ce sera donc l’histoire d’une troisième demoiselle qui a eu un destin exceptionnel et qui a été, comme les deux premières, mêlée à la Fronde.
– Je viens de proposer aux éditions Flammarion, une nouvelle série historique pour les 8/10 ans. Une nouvelle époque, une nouvelle héroïne… mais pour l’instant, c’est top secret !
– Je continue à écrire ma série « Dinosaurex » publiée aux éditions Auzou qui me fait faire un saut en arrière de plusieurs millions d’années ! Après « Le cyclone » publié en juin 2018, le tome 2 sortira en février. Cette série s’adresse à de jeunes lecteurs à partir de 7 ans.
Et comme je continue à lire des biographies… j’ai plein de nouveaux sujets en tête !
La question de Catya :
Avez-vous un animal de compagnie qui vous aide à écrire vos romans ?
A. D. : J’ai eu pendant 17 ans, un adorable petit York du nom de Fidji, et après une vie bien remplie, elle est morte de vieillesse depuis plusieurs années déjà. C’est grâce à elle que j’ai écrit un roman « La voix de mon chien » publié aux éditions Eveil et découvertes.

Merci beaucoup à Anne-Marie Desplat-Duc pour avoir pris le temps de répondre à nos questions !

Dès que le troisième tome de Duchesses Rebelles sort, on saute en librairie !
Duchesses Rebelles que vous pouvez retrouver dans nos chroniques : du tome 1 et du tome 2 !
Et Anne-Marie Desplat-duc que vous pouvez retrouver sur son site.
Vous avez lu et aimé ses romans ? N’hésitez pas à écrire un petit commentaire !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s