femmes écrivaines

L’interview de Caroline Dubois

Caroline Dubois est une autrice et blogueuse. Cela fait à peu près deux ans que son roman  » Pandore  » est sorti. En ce moment, elle travaille sur d’autres projets, pour aller jeter un coup d’oeil à ses écrits, c’est ici.

*******

 Pourquoi écrivez-vous ?

Écrire est pour moi le meilleur moyen de faire grandir les histoires que j’ai en tête. Depuis que je suis toute petite, j’invente des histoires et des personnages sans arrêt et lorsque j’ai découvert l’écriture, j’ai compris que je pouvais en garder une trace et même les améliorer.
À présent, l’écriture est également un moyen de communiquer. Je m’exprime bien mieux par écrit qu’à l’oral, donc c’est une façon pour moi de parler aux autres et de montrer ce en quoi je crois.
En même temps, s’il n’y avait personne pour me lire, j’écrirais quand même. C’est un besoin et j’écris depuis tellement d’années que je ne saurais pas faire sans.

 

 De quoi parlait votre premier roman ? A quel âge l’avez-vous écrit ?

 

J’ai écrit Laura et la licorne à l’âge de huit ans. Il racontait l’histoire d’une jeune fille de seize ans qui découvrait, à la place de son lycée disparu, une forêt enchantée. Les parents des animaux avaient été enlevés et s’en suivait alors une petite aventure pour les sauver. Mais si cette histoire reste la première que j’ai écrite, Les Autres Hommes est mon premier vrai roman et parlait de vampires, de loups-garous et de magie. Aujourd’hui, je retrouve de nombreuses lacunes et erreurs de jeunesses dans ce récit, mais je suis quand même très attachée aux personnages et à cette histoire puisque c’est la première que j’ai réussie à achever. Elle m’a permis de croire en mon rêve d’écriture. Après cela, je n’ai plus cessé d’écrire.

 

Comment créez-vous vos personnages ?

 

Lorsque je crée une histoire, j’ai toujours une brève idée des personnages qui vont vivre cette aventure, mais je cherche toujours à les développer en me posant des questions et en répondant à leur place. Des questions sur leurs goûts, sur leur façon de réagir à une situation, etc.
Puisque j’aime aussi développer le monde dans lequel ils vivent, mes personnages vont souvent reprendre des traits de personnalité de leur propre peuple ou culture. Mes personnages sont toujours un mélange entre leur caractère personnel, leurs expériences vécues et leurs origines, ce qui les rend plus authentique. Mais parfois j’ai quelques surprises ! Je dis souvent que les personnages vivent un peu d’eux-mêmes et en cours d’écriture, ils peuvent me surprendre en faisant l’inverse de ce que j’avais prévu. Il faut savoir s’adapter, mais j’adore ce genre de moment, ça rend mes histoires encore plus vivantes !

 

Préférez-vous planifier ou non avant de débuter un écrit ?

 

J’ai besoin de planifier un roman avant de commencer l’écriture. Mon premier roman, Les Autres hommes, a justement été écrit sans plan et l’histoire est bien trop longue, il y a sans cesse des rebondissements et pas assez de cohérence entre les évènements. Depuis cette erreur, je cherche toujours à savoir où l’histoire s’en va, quelle est sa fin. J’ai aussi appris à gérer le milieu des romans qui étaient bien trop brouillons et compliqués à écrire pour moi.
Avoir un plan me permet également de me rassurer. Si je n’ai plus d’inspiration, je peux me souvenir de ce que j’ai prévu et je peux m’adapter, au lieu de rester face à une page blanche. C’est beaucoup moins stressant pour moi, même si j’essaye de lâcher-prise pour me laisser la liberté de créer autre chose en cours d’écriture, pour laisser place à l’inattendu.

 

 Pourquoi tenez-vous un blog d’auteur ? Qu’est-ce que cela vous apporte ?

 

Comme pour l’écriture de roman, mon blog me permet de communiquer, mais cette fois autour de ma passion. Même si j’ai quelques lecteurs dans mon entourage, c’est toujours difficile de parler d’écriture à ceux qui ne l’ont pas expérimenté. Pouvoir m’adresser à d’autres écrivains me permet de partager mes joies et mes doutes, et parfois d’être comprise. J’ai pourtant créé ce blog pour pouvoir communiquer autour de mes livres et de mes actualités. Finalement, c’est devenu un endroit dans lequel j’écris beaucoup d’articles et dans lequel je m’exprime sans limite. J’ai déjà créé beaucoup de blogs sur tout un tas de sujets, mais c’est le seul qui dure depuis des années et dont je ne me lasse pas.

 

 Qu’est-ce que ce que cela vous fait lorsque vous voyez des gens lire vos livres ?

 

C’est très étrange ! Je suis à la fois heureuse de pouvoir partager une histoire sur laquelle j’ai travaillé depuis pas mal de temps, mais c’est aussi stressant parce que j’ai peur de leurs retours : vont-ils aimer ? Je suis sans cesse en train de me poser des questions et je me refais l’histoire en tête, pour voir quel passage aurait encore besoin de travail. J’anticipe ce qu’ils vont me dire et ce n’est pas toujours reposant. Plus les années passent et plus j’apprends à me détacher de leurs avis, tout en prenant avec plaisir les conseils et les remarques qui me permettront de m’améliorer. Mais je crois que ce sera toujours un moment particulier, car mon histoire prend vie dans l’esprit des autres. C’est aussi la fin d’un cycle, une histoire s’en va et une autre prend sa place.

***********

Vous pouvez la retrouver sur son compte Pinterest sur son blog, sur son compte Instagram et sur sa page Facebook.

Merci à Caroline !

Si vous souhaitez être vous aussi interviewés, contactez-moi à l’adresse suivante : catyalacat@gmail.com.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s